Rétrospective Nekokiders au Festival des Héros (Tokyo)

Après 8h de tourisme vraiment tranquille de Hyogo à Tokyo, c’est assez exténué que j’aborde le festival des Héros le samedi matin puisque cela fait  4 jours que je ne dors pour ainsi dire pas (décalage horaire de 7h, grosse excitation du voyage, découverte de nouveaux lieux et des amis correspondants, rythme soutenu de visites, etc. Bref, je suis en mode zombiesque). Le Typhon annoncé est bien là, mais le Festival est maintenu. Arrivés sur les lieux, à Chiba ( Tokyo) dans un gigantesque complexe commercial, on nous présente notre emplacement et notre table pour les 3 Héros que nous représentons.(God Eagle/Masuragao/Nekokiders).  

Les Dames s’occupent de la logistique d’installation, proders and co et les Héros vont directement s’habiller à proximité à l’intérieur du complexe. En effet, sans transition, Il est l’heure de faire la première présentation sur scène. Je me retrouve ainsi avec God Eagle et Masuragao parmi une bonne centaine de Héros. Tous ne sont pas encore là. Le pression monte car pas forcément le temps d’avoir travaillé le roll call ( présentation). Un peu stressouille, je vois les héros défiler, et je me dis que c’est extraordinaire d’être ici, parmi les gens dont je parle toute l’année sur ma page Local Hero Passion. La pression est là, et mon collègue God Eagle passe crème sa présentation, puis c’est mon tour, et je me lance sur la scène devant la petite foule du matin venue exprès malgré le temps pourri et le typhon. Je ne réfléchis pas trop, je me met en mode Tokusatsu, et mon roll call ( court et simple) passe pas trop mal ( voir vidéo). Assez surpris que la France soit représentée sur ce festival, on peut voir des Héros se demander si c’est  bien un Frençhy sous le casque..Et certains  savent que oui puisque je suis en contact avec eux. Avec le nombre de Héros et la mise en retrait nécessaire après mon passage sur scène, je n’ai malheureusement pas vu le Roll Call de mon collègue Masuragao! Ce qui me chagrine encore.

 

Une pluie battante:

 

Le public du Local Hero Matsuri.

Un timing extrêmement serré et le fait que les Japonais ne se posent jamais,  font que je n’ai pas eu la possibilité de prendre autant de photos que je l’aurais voulu et finalement profiter tranquillement du Festival. J’ai cependant pu rencontrer différents Héros et discuter succinctement avec eux. Les présentations sont souvent très courtes, à base de salutations et d’ échanges de cartes de visites. Si j’ai été de moi même les rencontrer, j’ai eu l’incroyable surprise que des héros viennent spontanément  me voir. Et comme Nekokiders était sur le Book officiel 2018, des enfants et parents venaient  pour une dédicace! Grands moments.

Nex changer, mon duo de Local Héros préféré(Osaka)

La team de L’Université Internationale de Josai (parRyota Ishii)

Le spectacle sur scène a eu lieu le Dimanche. Avant cela, la 2ème présentation pour laquelle je fut moins percutant. Une épaulette avait bougée de mon costume par ailleurs et je ne m’en était même pas rendu compte. Pour le spectacle sur scène donc, autant être franc, je n’ai pas été terrible. Peu de répétitions, complètement crevé (pas dormi non plus la nuit de samedi à dimanche=une loque, je tenais grâce aux nerfs mais je ne captais plus grand chose) je ne comprenais pas les consignes et réajustements. Mais bon, mes collègues ont assurés, et le spectacle était enrichi de Badass Héros  ce qui a été une fois sur place une belle surprise de rencontrer Akira Sema, et nous étions entre 3 et six sur scène en fonction des séquences. J’ai pu m’exprimer en Français, traduit par God Eagle. Mais je me suis aperçu que ma partie présentation toussah était un poile trop longue…Faire plus court la prochaine fois et mieux me préparer  (peut être dormir plus que 2 heures par nuit aussi, ça aidera lol). En tout cas la vidéo de spectacle sera dispo dans le Box DVD  qui sortira.

Une bonne ambiance garantie!

Le célèbre Héros Félin Tryoh ( en noir et rouge)

Les Héros de Hokkaido Garrier, Kant et Mintoringer

Une extraordinaire expérience, vraiment intéressante, du plaisir à l’état brut même si ce fut très exigeant et éreintant. Hormis cette participation à ce magnifique festival, j’ai eu la surprise d’un Shooting  à Kobe avec mes amis Héros Locaux dont je vous ferais part dans un prochain article.

Local Hero Passion

Site officiel Japonais du Festival des Héros Locaux