Les Super Héros Japonais du quotidien, les Local Heroes

Les super Héros japonais du quotidien, les Local Heroes!

(Version anglaise)

Dans les années 2000, j’ai eu l’opportunité de redécouvrir en versions originales les célèbres Héros de mon enfance comme Bioman, X-or, Ultraman et autres Héros du pays du soleil levant. Ces héros de séries TV font appartiennent au Genre “Tokusatsu”. Ces personnages en costumes colorés ou en armures scintillantes, font partie intégrante de la culture populaire Japonaise et leurs aventures sont toujours diffusées de nos jours (franchises Kamen Rider, Super Sentai, Kaiju Eiga, Henshin Heroes, etc).

En 2014, j’ai découvert qu’il existait depuis 40 ans au japon des médiateurs socioculturels et économiques s’inspirants de l’univers Tokusatsu: les Gotochi Hiro/Héros Local Heroes/Héros Locaux. Ils défendent et représentent des valeurs culturelles, citoyennes, économiques et environnementales d’une région, d’une ville ou préfecture. Ce sont en fait des “super emblèmes”ou “super mascottes”.

Festival des Heros Locaux Tokyo 2018

  1. Des origines à nos jours.

    Le Premier local héros officiellement référencé, est Rainbow Attack Ace (1973) qui était un personnage d’un spot TV pour un magasin de Tohoku ( Endo Chain). De fil en aiguille, certaines villes, entreprises ou régions ont compris le potentiel de communication de ces Héros s’inspirant des séries TV.

    Rainbow Attack Ace (1973)

Ainsi, est apparu en 2004 un héros très important: Sea Jetter Kaito, personnage emblématique du musée Hishinomaki (Miyagi) à la mémoire du très célèbre mangaka Shotaro Ishinomori (décédé en 1998), notamment auteur des plus grosses franchises Tokusatsu (Kamen rider, Kikaider, initiateur du super Sentai avec Goranger et JAKQ). Sea Jetter Kaito ( en fait un reboot design d’un Héros de serie TV d’Ishinomori de 1977: Choujin Bibyun) fut un tel succès qu’il a été décliné en film ( avec l’acteur de kamen rider Gattack, Yuki Satoh).

See Jetter Kaito, créé pour le musée d’Hishinomaki.

Le 3ème Local Héros phare fut Chojin Neiger en 2005 qui était le défenseur des terres/rizières d’Akita décliné directement en série TV.

Chojin Neiger (2005)

Avec les moyens de communications modernes, les Héros ont pu bénéficier d’une meilleure visibilité et le Japon a alors assisté en 15 ans à un véritable “Héros-boum”. S’il y a de plus en plus de magazines spécialisés sur le sujet, leur référencement est encore imprécis, mais on parle de plusieurs milliers de Héros Locaux répartis dans tout le japon.

2)Les différentes missions des Héros Locaux.

Les Héros locaux interviennent dans de nombreuses sphères comme la vie scolaire, la prévention (des risques de catastrophe naturelles, contre l’alcool au volant, la protection de l’enfance), la citoyenneté ( les règles de bonnes conduites). D’une manière générale les Héros Locaux se mobilisent auprès de différentes associations caritatives et font un travail de médiation dans les écoles, administrations diverses, hôpitaux, petites boutiques ou centres commerciaux lors d’événements locaux (simples Kermesses ou plus grands festivals). Le Héros Local est à la fois un protecteur et un emblème culturel et économique d’une ville ou une région. Il peut ainsi représenter une ligne de chemin de fer, une université, une administration, une entreprise mais aussi un club de foot voir une boisson énergisante, un centre commerciale ou encore un parc d’attraction. Certains Héros Locaux nous ramènent parfois en toute simplicité à une certaine qualité de vie en prenant soin de soit même (alimentation), de son prochain et l’environnement.

Le Héros Local a donc un rôle socio économique, culturel et environnemental évident.

Il transmet donc son message via des spectacles sur scène ou de rue et différents supports de communications modernes pour être identifié et soutenu au mieux ( youtube, facebook, twitter, instagram, etc). Certains Héros ont même leur propre mini série TV ( Barisugor, Zeros) ou film grand public (le mature Dharuriser). Concernant leurs spectacles si le propos est toujours pacifique, un affrontement avec un ennemi est inévitable, ce qui offre des scénarios emprunts de combats, d’échanges explicatifs, de participation du public. On invite les jeunes enfants à conspuer les méchants et à encourager les héros en difficultés. Ce sont ces encouragements qui symboliseront l’énergie du dépassement de soit pour que les Héros parviennent à leurs missions.

Maplekaiser d’Hiroshima, protection de l’enfance.

L’équipe paramédicale de réinsertion psychosociale Otinger de Kumamoto.

Le représentant de l’équipe de Foot, Genzoyer « Zweigen Kanazawa » à Ishikawa

SunGaia, de la rue commerciale de Nakano « la Nakano Broadway ».

God Eagle de Kobe. Prévention des attitudes et gestes d’urgence en cas de catastrophe naturelle.

Masuragao d’Osaka, pacificateur des éléments de la nature.

Qui sont les Héros Locaux?

La plupart des Héros Locaux sont des bénévoles issus de toutes les catégories socioprofessionnelles. Rares sont ceux qui sont semi professionnels et encore plus ceux qui le sont totalement. Leur point commun est souvent d’avoir eut de prêt ou de loin une expérience dans l’événementiel ou la communication. Leurs activités s’apparentent à un véritable entrepreneuriat par la logistique nécessaire (pour les spectacles, les supports publicitaires, gestion des contrats ou du partenariats). Le soutien des administrations, associations et commerces est primordial pour pérenniser leurs activités. Tout le tissu économique, culturel et social a son importance pour légitimer l’existence d’un Héros Local.

OrosunjaBabycar (Tokyo)=alimentation saine auprès des tous petits.

Ainsi, certains Héros Locaux ont acquis une belle renommée au fur et à mesure du temps et bénéficient d’un portage non négligeable par leur ville ( Tryoh, Maplekaiser, Ninja Reppu et Houjin Yatsurugi par exemple. Mais ce n’est pas toujours le cas et certains officient complètement à titre personnel et investissent financièrement dans leurs actions (Sungaia de Nakano). Ce qui ne veut pas dire que leur condition n’évoluera pas comme c’est récemment le cas pour God Eagle de Kobe, et Masuragaoh d’Osaka, . Le portage de la population est la première et la plus belle reconnaissance du Héros Local. Lorsque celui-ci obtient une belle popularité, la ville amorce alors son soutien. Donc tout vient à point, au Héros qui sait montrer patte blanche, et faire preuve de créativité et de dévotion. La popularité de certains Héros est parfois telle qu’elle fédère énormément .C’est le cas de Houjin Yatsurugi de Chiba par exemple, qui depuis 2011 a décliné 7 arcs de son univers avec différents personnages En 2014, Ce collectif pu ainsi générer un crowfunding pour un film sortis en 2015 exclusivement dédié au Héros Locaux (Local Hero Daikessen = 109 héros et 49 team articulés dans ce long métrage. Depuis 2014, il porte aussi le Festival National des Héros Locaux qui a lieu à Tokyo fin septembre.

Houjin Yatusrugi

En tant qu’Européen fan de Tokusatsu, ce qui m’a d’abord séduit dans cette culture des Héros Locaux, c’est la richesse créative dont ils font preuve pour créer un costume en lien avec leurs activités et ce qu’ils représentent. Si les costumes vont du sublime au moyen (du simple lycra à l’armure complexe, avec une finition approximative ou professionnelle), Il y a toujours une vraie singularité dans chacun d’entre eux. Ryota Ishii par exemple, qui supervise la Team de Héros Locaux de L’université Internationale de Josai, est pour moi LE Jean Paul Gaultier des concepteurs de Héros Locaux. Il a en effet une approche mature, inquiétante et utilise de diverses matières et s’inspire de différentes cultures pour proposer un style à part.

Ryota Ishii, de l’Université Internationale de Josai.

Ryota Ishii  s’éloigne donc des standards du genre. Les Nex Changer d’osaka ont une style très animes des année 80 ( Grâce au magnifique design de Tooru Saegusa). Eagle Tiger/Shadow tiger de Toshigi ou la Team Insectoïde Zerong de Tokyo ont un style très “Lucha Libre” car inspiré Catch. Kaerun par exemple à un costume dont l’emblème est une grenouille. Ce batracien représente à merveille la qualité environnementale. On pourrait craindre un costume très puérile/enfantin mais au contraire il présente à l’arrivée un style très abouti et mature.

Kaerun, de Nagano. Recyclage des déchets industriels.

Ainsi tous les styles et tous les goûts sont représentés et fortement assumés dans la culture du Héros Local. Il s’en dégage une vraie diversité créatrice. Et c’est pourquoi ces héros me passionnent. Le genre Tokusatsu (film/séries à effets spéciaux comme Ultraman, Bioman, X-or, kamen rider) qui était depuis 40 ans une source d’inspiration pour les Héros Locaux. Ceux ci proposent à mon goût aujourd’hui, en terme de design et de richesse créative une vraie proposition que le Tokusatsu peine à égaler. Ce n’est pas pour rien qu’un film avec une centaine de Héros Locaux a pu être mis en chantier en 2015 après un Crowfunding sans précédent ( 5 Millions de Yens récoltés sur les 3,5 demandés).

Le Héros Local est devenu une culture quasi Underground très forte, “créatrice, culturelle et sociale”qui mérite que l’on s’y intéresse et que l’on s’en inspire. D’ailleurs, le 24 Février 2018 dernier a eu lieu à Tokyo une exposition culturelle exclusivement dédiée aux Héros Locaux. Exposition initiée par Ryota Ishii de l’Université Internationale de Josai dont je vous parlais  plus haut.

Les Héros Locaux, des artistes complets.

Le Héros Local se doit de posséder un certain dons pour la comédie, mais aussi savoir bouger, combattre, et être aussi un peu Designer et concepteur pour la conception de son costume. Un véritable artiste de rue en quelque sorte, dans toute la noblesse du terme. Il doit parfois arpenter les routes pour des spectacles mutualisés avec d’autres Héros, et apporter sa singularité aux kermesses locales sous une pluie battante. Et la plupart du temps à ses frais. C’est pourquoi l’appui des famille est indissociable car cela nécessite un gros investissement personnel et souvent financier. Et l’une des meilleurs formule est la création d’une famille entière de Héros, comme la Kishin family, qui intervient à Hitachi sur le plan de la civilité et de la bonne conduite.

Kishin family (Guardian cop) d’Hitachi:

La troupe Xeno-N

Cependant, certains Héros disparaissent aussi vite qu’ils sont apparus, ou bien décident de revoir leur concept afin d’être mieux appréciés, mieux identifiés et donc plus plébiscités pour des spectacles. Pour cela, il y a d’ailleurs plusieurs festivals de Héros tout au long de l’année dans tout le japon, dont le plus célèbre reste le Local Hero Matsuri, à Tokyo. Plus d’une centaine de Héros, ce qui donne donc en Team complète (méchants, bras droits, sidekicks) entre 300 et 400 personnes qui se donnent rendez vous sur le dernier week-end de septembre afin de faire la fête avec les gens, proposer leur spectacle et mieux se faire connaître. C’est l’occasion d’une énorme convention et un temps de rencontre majeure avec la population et la possibilité de vendre quelques goodies pour les activités futures.

Pourquoi devenir un Local Hero?

Pour être en contact avec certains Héros Locaux, leur motivations tournent autour de la fierté de faire rêver les plus jeunes, le plaisir d’endosser un costume de héros et promouvoir les valeurs (culturelles ou économiques) de leur ville ou de leur entreprise. La culture du Héros Local fait partie intégrante de la population qui oscille entre désintérêt et curiosité, tout en lui étant reconnaissant d’être à la fois un témoin, un divertisseur et un passeur. Car le Héros Local renvoie majoritairement à certaines difficultés de la vie quotidienne (protection de l’enfance, maladies graves ou orphelines, catastrophes naturelles, difficultés d’inscription sociales ou professionnelles, etc) avec lesquelles il faut vivre malgré tout. Mais ils apportent aussi beaucoup de rêve et revêtent un aspect très éducatif et ludique. Et au regard de l’investissement nécessaire, il n’est pas facile de rester dans le circuit pour pérenniser ses missions. D’autant plus que certains Héros se sont parfois totalement improvisés.

Il existe aussi des Héros Locaux pour les tout petits, les mascottes géantes, les Yuru kyara :

L’avenir …

Au regards du nombre croissant de héros, la pérennité se trouvera sans doute dans la mutualisation via des spectacles sur scène de plus en plus élaborés. Des “collectifs“ de héros dont la Troupe Xeno-N en est le parfait exemple. Des héros qui évoluent à la fois individuellement, mais aussi en troupe. Le niveau des prouesses physique devient aussi de plus en plus élevé. C’est alors une porte d’accès pour des cascadeurs ou bien des club de sports (catch, arts martiaux etc), qui peuvent ainsi mieux se faire identifier tout en véhiculant de belles valeurs avec un support science fictionnel. Dans tous les cas participer à ce type d’aventure humaine est très enrichissant même si cela peut s’avérer parfois ingrat. Une vraie vie d’artiste, finalement.

L’ouverture

Dans le cadre du Festival 2018, la France avec Nekokiders, et la Chine avec la Team Dream guardian, seront les 2 pays internationaux présents sur le festival.

La Team Chinoise, Dream Guardian.

Nekokiders, projet Tokusatsu Français invité sur le Festival pour un spectacle mutualisé avec God Eagle et Masuragao.

Nekokiders n’est pas à la base un projet de Héros Locaux. Cependant, les missions de Japan Heros Project vis à vis de projets d’inspiration Tokusatsu et de promouvoir la culture japonaise sur le sujet (et ce même dans sa déclinaison sociale que sont les héros Locaux), ont permis de susciter un intérêt auprès de certains Héros locaux qui ont initié cette invitation sur le Festival. Un Grand merci à God Eagle de Kobe, Masuragao d’Osaka et mon ami Yuichi Terao. Et une pensée à Ryota Ishii, mon jean-Paul Gaultier à moi, et j’espère qu’il le deviendra pour d’autres. ^_^

A noter aussi   le film du Local Hero Dharuriser, qui vient d’être sélectionné au Festival de Thaïlande. Dharuriser se veut mature, complexe sur les motivations et difficultés d’un Héros Local .

Henshin GoOOO!

Site officiel Japonais

https://www.facebook.com/LocalHeroPassion/

God Eagle de Kobe

Masuragao d’Osaka

Merci à Laurent Ibanez pour son appui technique quant à la redaction de cet article. Je vous invite à découvrir son superbe site sur le japon:

Derrière la colline

One thought on “Les Super Héros Japonais du quotidien, les Local Heroes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.